En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou traceurs) destinés à mesurer son audience.
Nord-Pas de Calais

La Protection universelle maladie (Puma)

Mis à jour le 06/09/2018

Depuis le 1er janvier 2016, la Protection universelle maladie (Puma) garantit à tous les assurés une prise en charge des frais de santé sans rupture de droits en cas de changement de situation (professionnelle, familiale ou de résidence). La Puma permet à chaque adhérent de bénéficier d'une couverture santé, tout au long de sa vie, en simplifiant les démarches administratives.

Ce qui change avec la Puma

Une couverture santé sans rupture de droits et des démarches simplifiées


Avant la Puma
Le droit au remboursement de vos soins à l'assurance maladie-maternité obligatoire et celui des membres à charge de votre famille était ouvert en fonction de votre situation personnelle et professionnelle (salarié, non salarié ou sans activité) pour une durée de deux ans minimum.

Ce droit était soumis à conditions (nombre d'heures travaillées, demande de la CMU de base...) et était réétudié régulièrement en fonction de vos changements de situation (changement de régime, mariage, divorce, naissance...), entrainant de nombreuses démarches administratives et des ruptures de remboursement.

Aujourd'hui avec la Puma
Désormais, avec la Puma, que vous soyez salarié ou exploitant agricole, la durée de prise en charge de vos frais de santé est illimitée.

Si vous n'avez pas d'activité professionnelle, vous bénéficiez de cette prise en charge à condition de résider en France de manière stable et régulière (plus de 6 mois par an), c'est ce qu'on appelle la condition de résidence.
 

Que devient la CMU de base ?


Avant la Puma
Avant, toute personne majeure sans activité (avec ou sans ayant droit) devait faire une demande de CMU de base pour la prise en charge de ses frais de santé. La CMU de base était uniquement gérée par le régime général et devait obligatoirement être renouvelée chaque année.
 
Avec la Puma, la CMU de base disparaît
Les droits des assurés sont illimités à partir du moment où ils résident en France plus de 6 mois par an. L'assuré n'a donc plus de demande ou de renouvellement à faire.
 
A NOTER
Il n'y a aucun changement concernant la CMU-C.